Actualités

3e Job Academy des femmes dans l’industrie

Le club d’entreprises FACE44 organise pour la troisième année consécutive l’accompagnement de douze femmes en recherche d’un emploi ou en reconversion et intéressée par le secteur industriel.

Julie Cateau - 13 mars 2020
______

Pour la troisième année consécutive, le club d’entreprises FACE44 a lancé sa Job Academy : une initiative destinée à faire découvrir le secteur de l’industrie à des femmes en recherche d’emploi. Douze personnes, âgées de 20 à 49 ans, vont ainsi bénéficier de l’accompagnement de parrains et marraines, salariés d’entreprises industrielles du département ainsi que de rendez-vous réguliers organisé par le FACE. Avec pour but de trouver au bout de six mois une formation ou un poste.

La nouvelle promotion de cette Job Academy comporte des profils divers, de diplômées d’un CAP à des Master 2. Elles habitent l’agglomération nantaise et ont été sélectionnées sur leur motivation.

Une vingtaine d’ateliers vont être mis sur pied par FACE44 avec des coachs et des experts, notamment sur les soft-skills (image de soi, gestion du stress…) et des témoignages de femmes salariées de l’industrie. 

Les parrains et marraines viennent de différentes entreprises ou organismes de formation : Veolia, Polysoude, Schneider Electric, Randstad, Total, Tibco, Apave, GRTGaz et Cap Emploi.

« Ces volontaires occupent différents postes tels que responsable Achats, chargé d’étude électrotechnique ou encore directrice RSE », explique Nicole Rezakhanlou, pilote du projet au sein de FACE44. Leur rôle est de conseiller ces femmes dans leurs démarches, les aider à écrire une lettre de motivation ou refaire un CV. Un rendez-vous par mois est prévu au sein de l’entreprise. Le reste des échanges est informel. 

« Ainsi, nous répondons aussi au besoin des entreprises industrielles de se féminiser. Certaines ne comptent aucune femme dans leur effectif », indique Nicole Rezakhanlou.  D’autant que l’industrie est un secteur qui recrute.

Les résultats des deux premières promotions sont encourageants. 7 sur 12 candidates de la première Job Academy ont obtenu un contrat de plus de six mois (3 dans l’industrie). Pour la deuxième promotion, 10 sur 12 candidates ont décroché un contrat de plus de six mois ou formations longues (9 dans l’industrie).